Accompagnement d’entreprises

Objectif : optimisation juridique et fiscale

Le climat des affaires est souvent jugé peu propice au développement du secteur privé.

Le General Manager de NR est toutefois d’avis qu’il est toujours possible d’entreprendre à Madagascar. Pour cela, il faut néanmoins posséder toutes les données, notamment juridiques et fiscales.
L’environnement des affaires est souvent décrié compte tenu, principalement, des déficiences de l’administration. Au-delà de cette réalité, Nantsoina Rakotozanany pointe le doigt sur la méconnaissance des entrepreneurs concernant les subtilités juridiques et fiscales. Le cabinet qu’elle dirige offre justement aux entreprises un accompagnement sur ces deux volets si importants dans la vie d’une entreprise formelle. Notre interlocutrice indique en effet qu’il existe des erreurs classiques que commettent les entrepreneurs malgaches. C’est le cas par exemple du statut d’entreprise individuelle. « Les créateurs d’entreprises ont tendance à opter pour ce statut juridique. Ils minimisent le fait que cela représente un danger pour leur patrimoine personnel en cas de litige” explique notre interlocutrice. « Chaque type d’activités a sa propre forme de société qui lui convient. NR Consult aide le client à choisir le statut qui représente le plus d’avantage et surtout le moins de risque.”

S’acquitter de ses légitimes contributions

Le General Manager de NR Consult relève une amélioration du climat des affaires depuis deux ans concernant notamment la disponibilité
des informations. « Les outils d’accompagnement actuels, destinés aux entreprises, favorisent l’entrepreneuriat. Les informations sont actuellement à portée de main, en particulier par l’intermédiaire de l’EDBM (Economic Development Board of Madagascar) » lance-t-elle. Pour elle, le problème est que la formalisation ne s’effectue pas naturellement à Madagascar. “Les Malgaches n’ont pas une culture fiscale. Les idées reçues persistent : la fiscalité est ressentie comme étant toujours lourde au bénéfice d’un
État qui ne réinvestit pas suffisamment les impôts dans le domaine social, par exemple » C’est la raison pour laquelle NR Consult intervient actuellement au niveau de différents réseaux de jeunes pour proposer des appuis, gratuits ou payants, dans le but de sensibiliser les futurs entrepreneurs aux réelles et pérennes opportunités d’affaires formelles à Madagascar. Nantsoina Rakotozanany refuse d’envisager la fraude fiscale comme une solution et prône plutôt les règles légales d’optimisation fiscale.
D’après elle, ces recommandations constituent la force de NR Consult qui dispose d’une équipe capable d’agir à la fois sur les plans juridique, fiscal voire comptable. « Le cabinet part toujours du principe qu’il faut régler ce qui doit être acquitté à l’État”, déclare-t-elle avant d’insister sur l’accompagnement juridique à tout instant que le cabinet offre aux entrepreneurs durant toute la durée de vie de l’entreprise, de sa création à sa clôture. « Nous essayons de superviser tout l’environnement qui affecte l’entreprise et influe ses activités. Nous identifions les impacts des décisions sur cet environnement.” Elle attire notamment l’attention sur l’importance du regroupement de sociétés que bon nombre de chef d’entreprises ignorent ou négligent. NR Consult s’est, néanmoins, occupé de 6 constitutions de holding durant le second semestre de 2018.

Notre interlocutrice est persuadée que la mutualisation de certains services (ressources humaines, comptabilité…) au sein d’une société mère permet non seulement de bénéficier d’une meilleure visibilité mais surtout de faciliter l’optimisation fiscale.

Tolotra Andrianalizah (Memento)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nr Consult 2019